Histoire de propriétaire – Un récit qui va vous donner envie de louvoyer !

Témoignage d’un propriétaire de Loup

Qui de mieux placer pour vous faire rêver que les propriétaires eux-mêmes ? Découvrez sans attendre l’histoire de L’Ouragan et de ses heureux propriétaires.

« Que dire du Loup et du Chantier Franck Roy, je n’ai que des éloges. Reprenons le fil de cette passion.

Genèse
Remontons à Pâques 2004, sous la pluie à me morfondre entouré des innombrables revues nautiques qui hantent mes rêves depuis la nuit des temps. Revoir le choix pléthorique de bateaux, quel programme, quelle taille, quel budget, pour la famille, pour soi, sportif, balade, régate, ancien, nouveau, en bois, que sais-je encore. Le néophyte et velléitaire s’y perd et se met année après année à archiver les numéros spéciaux salon nautique dans l’attente de concrétiser ses rêves.

Première rencontre
Une épouse convaincante et convaincue, un coup de téléphone au chantier et nous voilà partis pour La Rochelle pour essayer ce fameux Loup du chantier Franck Roy. Las, force 8 avec grains à l’appui, on voyait à peine nos amis du chantier et nous n’avons pu que poser le pied sur ce Loup. Frustrés mais enchantés nous passons tout de même commande au chantier immédiatement.

La commande
Noms, options, choix des lattes, des voiles, des couleurs etc.., le plaisir commence en discutant avec Franck Roy, passionné et passionnant. C’est du sur mesure, chaque Loup est unique et le chantier se met en quatre pour réaliser vos désirs (nautiques) les plus secrets avec livraison pour avant l’été, c’est à dire en moins de trois mois.

La construction
Envoi de photos réguliers par mail, toute la famille se met à suivre avec insert l’évolution de la construction du Loup. Le choix du nom est cornélien avec moult liste à l’appui et obligation d’utiliser la syllabe Loup, respect de la tradition oblige. Je n’en puis plus et vais même visiter le chantier pour le démoulage de la coque, que nous avons filmé, premier toast.

La mise à l’eau
Franck a la gentillesse de venir livrer L’Ouragan – numéro 223 à Arcachon, Il est tellement beau sur sa remorque que l’on a presque envie qu’il y reste pour ne pas s’abîmer. Les quidams accourent pour demander quel est ce bateau, fierté du propriétaire ignorant.

Navigation
Premiers départs, premiers émois et premiers frissons sur cette coque idéale pour le bassin d’Arcachon. Un plan des années 1930 mais une coque d’un grand modernisme qui permet de se faufiler partout avec une dérive qui se remonte très facilement et une voilure qui permet de s’amuser dès qu’iI y a un tout petit peu de vent, un régal à toutes les allures.

Régates et sorties familiales

De nombreuses régates sur Arcachon entre Loups anciens et nouveaux, un excellent compromis pour la sortie de journée et un peu de course. Un programme plus familial avec les enfants qui commencent à s’amariner, un Tour de L’Ile aux Oiseaux à 5 Loups par un temps de rêve, une vue de carte postale avec mon fils Quentin (9 ans) à la barre….

Le service après-vente
Toujours aimable, toujours disponible, l’équipe du chantier est toujours sur le pont pour aider, conseiller, réparer. Un vrai plaisir.
Faites votre choix et venez nous rejoindre sur le bassin, vous ne le regretterez pas. »

Propriétaire de L’OURAGAN, LOUP n°223

justo Nullam quis ut venenatis id, consequat.